Nutriform
www.nutriform.org
CABINET DE NUTRITHERAPIE
cgPage d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un amicd
Analyses biologiqes

Il existe maintenant plusieurs laboratoires qui se sont spécialisés dans la biologie nutritionnelle tant en France qu´en Belgique ou en Suisse. Personnellement, je suis restée fidèle au SYNLAB (anciennement RPLab) en Belgique.

Malheureusement, tant en France qu´en Belgique, ces analyses ne sont pas remboursées par la sécurité sociale.

En Suisse, vous pourrez vous rendre au Laboratoire E. Boillat, Avenue du Beaumont à Lausanne, pour effectuer la prise de sang. Le laboratoire se chargera d’envoyer vos échantillons en Belgique. Certaines analyses sont remboursées par l´assurance maladie de base.

Les différents types d’analyses pouvant être préconisés en nutrithérapie : 

-         Le Brainscreen :  

·          analyse fonctionnelle par le dosage urinaire des catabolites des principaux neurotransmetteurs du cerveau 

·         Analyse nutritionnelle par la détermination du statut en cofacteurs (minéraux et vitamines) impliqués dans la synthèse des neurotransmetteurs ainsi que par le statut des acides gras érythrocytaires nécessaires au fonctionnement des membranes cellulaires. 

*    Analyse conseillée pour les troubles liés au système nerveux, la perte de poids et autre pathologie inflammatoire.

*     Le Brainscreen est remboursé par l'assurance maladie en Suisse

*     En France et en Belgique, il vous coûtera 223 Euros

-         Le foodScreen 

·         Analyse la présence dans le sang d’anticorps de type IgG impliqués dans les intolérances alimentaires. La présence d’IgG luttant contre des antigènes alimentaires signifie que ces antigènes ont réussi à franchir la barrière intestinale c-à-d que le système immunitaire considérant alors ces antigènes comme des étrangers va conduire à la production d’IgG spécifiques pour se défendre. 

La présence de ces IgG pourrait être à l’origine d’une multitude de problèmes de santé  comme les allergies, eczéma, maladies auto-immunes, syndrome de fatigue chronique, 

l’inflammation chronique de l’intestin/côlon pouvant conduire à une hyperperméabilité intestinale = « leakygut » en anglais, manifestation d’inflammation chronique impliquée dans le surpoids, l’obésité, le syndrome métabolique, la dépression, … 

Les patients souffrant de maladie auto-immune dont l’étiologie est inconnue auront sans doute intérêt à faire cette analyse. 

·         Cette analyse évalue l’immunisation du patient contre 25, 50 ou 100 aliments pré-établis ou choisis à la carte. 

-         Le MOU (Métabolites Organiques Urinaires)

·         Analyse urinaire de l’état de la flore intestinale afin d’évaluer la présence (ou l’absence) de levures intestinales en surnombre dont le Candida albicans (pouvant être à l’origine de nombreuses maladies) et/ou de bactéries de putréfaction et de fermentation. 

Il faut savoir que la flore intestinale est constituée de 100 000 milliards de bactéries qui sont à l’origine d’un système immunitaire optimal. 

Une alimentation carencée, la consommation d’un aliment intolérant, un manque de mastication  entraîne un déséquilibre de la flore. 

Le déséquilibre de la flore intestinale s’appelle la dysbiose. 

·         Cette analyse porte sur 18 métabolites bactériens et 8 métabolites fongiques. 

*    Elle est conseillée pour les personnes désirant perdre du poids et/ou chez lesquelles on suspecte la présence d'une candidose ou autre inflammation fongique ou bactérienne.​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

-         Le nutriScreen 

·         Analyse le statut en micronutriments apportés par l’alimentation : les acides gras, le stress oxydatif avec les taux de Cuivre et zinc, le taux d’homocystéine et certains IgG spécifiques. 

·         La carence ou l’excès de ces molécules pouvant être associés à des signes  récurrents tels une fatigue anormale, des troubles de l’humeur, troubles du sommeil, et un risque accru de pathologies cardiovasculaires, cancers, dépression, inflammation,… 

       -    Le ChronoScreen :

            * Il s'agit ici d'un dosage salivaire permettant d'évaluer la sécrétion de cortisol, DHEA et mélatonine dont le déséquilibre peut être à l'origine de troubles du sommeil.

                

 

​​​​​​​​​​​​​​​​​

 

Analyse des cheveux

 Cependant, la présence d’anticorps anti-aliments de type IgG n’est pas (pour différentes raisons inhérentes aux laboratoires d’analyses),  systématiquement retrouvée même lorsque l’intolérance est cliniquement évidente. Pour y remédier, il existe des laboratoires proposant la recherche d’intolérances par l’analyse des cheveux.  

Personnellement, je travaille avec DaphneLab (Italie) : www.daphnelab.com 

Ce type d'analyse est plus souvent recommandé quand on a pour objectif de rechercher l'excès de métaux lourds ou lorsque les analyses concernent un enfant trop jeune et pour lequel on préfère éviter le prélèvement sanguin.

Le coût est de 120 Euros par analyse exception faite du "Thema Exclusive"(3 analyses) qui est au prix de 240 Euros (au lieu de 360 E). 

Le Brainscreen
Vign_Nutribilan_002

Le Brainscreen va nous apporter des indications sur les paramètres suivants :

- les neurotransmetteurs : dopamine, Noradrénaline, Sérotonine

- les acides gras érythrocytaires

- le rapport des oméga 6/oméga 3

- l'inflammation de bas grade

- Certains minéraux et vitamines

- l'homocystéine

Intolérances alimentaires

C’est le Dr Jean Seignalet  qui a révélé l’existence des intolérances alimentaires et de leur rôle fondamental dans le développement et l’évolution de la plupart des maladies chroniques. 

Le fait de supprimer un aliment ayant pour conséquence l’amélioration de l’état de santé signifie que l’aliment ne convient pas au patient, il y a une intolérance à cet aliment. Pour confirmer cet état de fait, on peut recourir à l’analyse biologique - Le FoodScreen - qui montrera la présence dans le sang d’anticorps dirigés contre l’aliment en question. Ces anticorps sont appelés IgG. A ne pas confondre avec les allergies dont les anticorps sont des IgE. 

Hyperperméabilité intestinale

L’hyperperméabilité intestinale est à la fois une cause et une conséquence de l’intolérance alimentaire. Normalement, la paroi intestinale reste imperméable aux substances étrangères. Mais dans certaines circonstances, la paroi devient poreuse et laisse passer les agents pathogènes. Il s’agit plus précisément des jonctions serrées situées entre les entérocytes (cellules intestinales) qui deviennent poreuses.  

Dès qu’un agent pathogène (bactérie, peptide,…) passe la barrière intestinale et pénètre dans le sang, une réaction inflammatoire et immunologique se produit, prédisposant le patient à toutes les maladies chroniques.

Outre l'anamnèse qui va me permettre de suspecter ou non une hyperperméabilité intestinale, l'analyse biologique conseillée portera sur le rapport lactitol/mannitol.

© 2012 Nutriform
Créer un site avec WebSelf